• 22 octobre 2020

Instagram Shopping, une opportunité pour les ecommerçants et les influenceurs

Instagram Shopping, une opportunité pour les ecommerçants et les influenceurs

Instagram Shopping, une opportunité pour les ecommerçants et les influenceurs 800 450 JAIVY

Instagram. Posts, IGTV, stories, Instagram Live… Depuis le début du mois d’octobre, le réseau social a étendu son offre shopping. Il est désormais possible d’ajouter un lien renvoyant vers une page d’achat sur presque toutes les fonctionnalités d’Instagram. Cet outil entre petit à petit dans les habitudes des utilisateurs depuis le confinement. À ce moment-là, des stickers pour commander avaient été imaginés par le réseau social pour aider les restaurateurs. Du côté des ecommerçants, les icônes en forme de sac n’ont jamais aussi bien fonctionné. Aux États-Unis, 130 millions de personnes appuient tous les mois sur cette « forme de sac » pour arriver à la page du produit.

Depuis de nombreuses années maintenant, des boutiques en ligne mises en grande partie sur Instagram pour étendre leur clientèle. Dorénavant, ces « digital native » vont pouvoir développer leurs ventes sans que l’utilisateur ne passe pas leur site puisque tout se passe sur l’application. Avec la fonctionnalité « shopping », Instagram affiche clairement une volonté de devenir incontournable dans l’ecommerce alors que les fêtes de fin d’année arrivent à grand pas. Quelles sont les opportunités pour les entreprises avec cette option? Que faut-il savoir?

Un fil d’achat personnalisé

Lorsqu’une boutique tag un produit sur sa photo, elle se retrouve directement propulsée dans l’onglet « shopping » dans la page « explorer ». Instagram met désormais bien en avant cette fonctionnalité puisqu’elle se trouve en seconde position. La page « boutique » indique aux utilisateurs qu’ils peuvent y retrouver des produits vendus par les sites présents sur l’application. En cliquant dessus, il est redirigé vers une page où se succèdent des tas de posts avec des produits. Comme pour les autres onglets, un algorithme répertorie les meilleures publications suivant les goûts de la personne.

Ils peuvent « parcourir des sélections de leurs marques et créateurs préférés, de filtrer par catégories comme la beauté et la maison, et d’acheter les looks qu’ils aiment tous au même endroit ». Une réelle opportunité pour les marques puisque si un utilisateur tombe sur un post via l’onglet « shopping », il y a des chances pour qu’il soit réellement intéressé par le produit.

Des influenceurs utiles pour une bonne stratégie

Les ecommerçants ont également d’autres opportunités pour inciter les utilisateurs à acheter via Instagram. Ils peuvent coupler leur stratégie de communication à une stratégie de marketing d’influence. Les créateurs de contenu vont avoir accès à l’option « shopping » via leurs profils et pourront ainsi taguer le produit sur leurs propres publications (« shopping from creators »). D’autres options leur sont aussi proposées comme les lives.

Instagram comme Amazon semblent vouloir déployer les « télé-achats » 2.0. En Asie, ce concept est très populaire et fonctionne très bien entre les marques et les influenceurs. Il est aujourd’hui possible d’ajouter l’option « shopping » lorsqu’un utilisateur est en direct. En cliquant sur le produit, nous sommes directement redirigés vers la page d’achat sans, encore une fois, avoir eu besoin de quitter Instagram.

Cette option pourrait profiter à certains créateurs de contenu qui basent une partie de leur business model sur de l’affiliation: pour chaque produit acheté, une commission lui est reversée si l’acheteur passe par son lien. Autre possibilité, rajouter les liens d’achats sur les articles lorsqu’un instagrameur poste sa tenue du jour. L’application pourrait ainsi mettre en avant ses posts via un onglet « creator looks » (voir photo ci-dessous). Les plateformes comme 21Buttons se verraient couper l’herbe sous le pied, elles qui en avaient fait leur particularité. En France pour le moment, cette option n’est pas encore la norme mais elle pourrait bien être davantage utilisée pendant les fêtes de fin d’année.

Un catalogue de shopping en ligne

Depuis la fin du mois d’août, Facebook a dévoilé une nouvelle particularité: les ecommerçants peuvent désormais créer leur propre catalogue sur leur page ainsi que sur Instagram. Les boutiques pourront classer leurs produits par catégorie pour réaliser une véritable page de vente facile d’utilisation et agréable en navigation. L’utilisateur peut acheter, s’inspirer, enregistrer et même partager.

Cette option pourrait bien être étendue ces prochains mois. Instagram a récemment détaillé qu’il serait possible d’utiliser l’option shopping « que vous soyez une entreprise de bougies qui fait une incursion dans le commerce électronique, un musicien qui vend des marchandises ou un blogueur alimentaire qui développe sa propre ligne d’articles de cuisine ».

Cet article est issu du magazine Les Gens d’Internet que nous vous invitons à découvrir ! 

logo-les-gens-dinternet

  •  

En poursuivant votre navigation sur le site Jaivy.fr, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour la personnalisation des contenus et/ou publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Merci de cliquer sur le bouton ci-dessous pour donner votre accord. Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment.
LinkedIn
Instagram